Quoi de neuf en nutrition

La presse parle de l’AFDN et des Diététiciens

Voici un bel article sur l’Association AFDN et les diététiciens venant de cadre de santé.com . L’article aborde également le sujet de la campagne #onpassealacte largement diffusé sur les réseaux sociaux

Ainsi qu’un article sur “l’intestin : un organe intelligent” suite aux JE qui se sont tenues à Bordeaux.

Les prochaines Journées d’études de l’AFDN se tiendront en juin 2018 à Antibes.


Les recommandations nutritionnelles

françaises évoluent

Dans le cadre du PNNS 2016-2020 et en lien avec l’évolution des données scientifiques au cours des 10 dernières années, l’ANSES (Agence nationale de sécurité alimentaire de l’alimentation) a publié un nouveau rapport :

Actualisation des repères du PNNS : révision des repères de consommations alimentaires

Vous n’avez pas eu le temps de lire ce rapport de 280 pages ? Nous l’avons fait pour vous et voila ce que nous en avons retenu.

Les nouveaux repères conduisent à des évolutions non négligeables par rapport aux dernières recommandations en tenant compte :

  • De la couverture des besoins nutritionnels
  • De la prévention du risque de certaines maladies chroniques associées à la consommation de certains groupes d’aliments
  • De la présence de certains contaminants chimiques dans l’alimentation
  • Des habitudes alimentaires de la population française

LES GROUPES D’ALIMENTS

Dans la nouvelle catégorisation, les aliments sont classés en groupes et sous groupes. Voici les principales évolutions :

  • L’eau de boisson, seule boisson indispensable, devient un groupe à part entière.
  • Les légumineuses sont séparées du groupe des féculents pour devenir un groupe d’aliment
  • Les jus de fruits, même pur jus, quittent le groupe des fruits et légumes pour rejoindre le nouveau groupe des boissons sucrées

Les groupes et sous groupes d’aliments en détail

LA PRISE EN COMPTE DES CONTAMINANTS

L’ANSES met principalement en évidence la difficulté à allier couverture des besoins nutritionnels et limitation de l’exposition aux contaminants. La recommandation est donc de varier son alimentation ainsi que les sources d’approvisionnement. Varier les poisons en quelque sorte !

LES REPÈRES NUTRITIONNELS

Ces nouvelles recommandations vont-elles avoir un impact sur les conseils que vous donnez à vos patients ? N’hésitez pas à commenter cet article !

Source :  Actualisation des repères du PNNS : révision des repères de consommation alimentaire. Avis de l’ANSES – Rapport d’expertise collective Décembre 2016

Les commentaires sont clos.